Search
Close this search box.

angelo moriondo : découvrez cet incroyable personnage, créateur de la machine à espresso

 

Au XIXᵉ siècle, le café devenait une boisson chaude de plus en plus consommée dans le monde. Les usines de torréfaction existaient depuis longtemps, mais pour mettre à table une tasse de café prête à être dégustée, il y a un tout autre processus. Cette demande a ainsi fait l’objet d’une vraie invention révolutionnaire dans le monde de la préparation du café espresso

 

Qui était angelo moriondo ?

 

Son origine

Il était né le 6 juin 1851 à Turin, la capitale de Piémont, une région d’Italie à l’époque. Il est un descendant d’une famille d’entrepreneurs. En effet, son grand-père est le fondateur d’une fabrique de liqueur. Son père, Giacomo, reprend l’activité de ce dernier, et plus tard, devient le fondateur de la chocolaterie Moriondo e Gargilio avec son frère Agostino et son cousin Gargilio.

 

Son parcours

Angelo Moriondo a poursuivi les traces de sa famille dans l’entrepreneuriat et acquiert deux établissements qui se distinguent l’un de l’autre par leurs activités. Le premier est le Grand-Hôtel Ligure sur la place Carlo Felice, et le deuxième est l’American Bar dans la Galleria Nazionale de la rue de Rome à Turin. Angelo Moriondo est donc la personne qui a inventé la machine à espresso

 

Les inventions d’angelo moriondo

 

La machine à espresso est une invention ingénieuse vue l’utilité qu’elle apporte à la vie quotidienne des buveurs de café. Elle date de 138 ans maintenant si on compte à partir de l’année où Angelo Moriondo a obtenu le premier brevet de son incroyable appareil, il était âgé de 33 ans. Il se faisait aider par un mécanicien appelé Martino qu’il supervisait tout au long de l’invention. Il s’agit d’une machine composée de deux grandes chaudières. La première a pour fonction de pousser de l’eau chauffée à travers un lit de marc de café et la deuxième consiste à débiter de la vapeur pour terminer l’infusion. Selon l’histoire, Angelo Moriondo s’est inspiré lui-même d’autres inventions pour créer sa machine à café. Parlant des techniques de la machine, les inventions qui sont propres à Angelo Moriondo consistaient essentiellement sur les aspects suivants : 

  • la capacité de son réservoir est de cent 150 L ;
  • elle a une buse à vapeur avec un manomètre de régulation de la pression ;
  • elle utilise 1.5 bar de pression pour pousser l’eau ;
  • elle comporte aussi un manomètre de niveau d’eau ;
  • elle a une soupape de sécurité et un levier à montage rapide ;
  • elle est pourvue de porte-filtres pouvant accueillir jusqu’à 500 grammes de café moulu ;
  • elle comporte des robinets pour recueillir le produit fini ;
  • elle est capable de produire 50 portions à chaque lot de brassage.

Lors de l’exposition générale de Turin en 1884, il vint y participer en apportant sa machine à espresso pour la présenter au public. Et grâce à son invention, il décroche la médaille de bronze. Le 16 mai 1884, il obtient le premier brevet pour une durée de 6 mois qui est intitulé : « Nouvelle machine à vapeur servant à la préparation économique et instantanée du café, méthode A. Moriondo ». A partir de là, Angelo Moriondo n’a cessé d’améliorer son invention et il obtenait un brevet à chaque fois. Cependant, son invention n’a pas fait l’objet de production en multiples exemplaires, car il n’a pas du tout songé à la commercialiser ; il préférait en avoir l’utilisation exclusive au profit de son propre commerce.

 

Comment Angelo Moriondo a-t-il eu l’idée d’inventer la machine à espresso ?

 

Angelo Moriondo a dû sûrement remarquer une croissance montante de la consommation de café, en Italie en général, et particulièrement à Turin, lieu où il exerce. L’homme d’affaires qu’il était devait être constamment en quête de nouvelles idées pour le changement, mais aussi pour se démarquer de la concurrence. La recherche de changement s’impose, car il n’était pas très agréable de faire patienter les consommateurs en les servant un par un. D’où Angelo Moriondo s’appliquait à trouver un moyen de satisfaire tout le monde dans un délai le plus court possible. Et cela serait faisable, seulement en produisant rapidement une grande quantité de café dans le but de pouvoir livrer plusieurs tasses à la fois. En effet, étant dans le secteur hôtellerie et restauration, le café est un breuvage incontournable qu’il doit faire figurer dans son menu. Techniquement, c’est à la fois un produit d’appel et de fidélisation de sa clientèle. Grâce à sa machine à café, il parvient à honorer en quantité et en qualité (avec un temps moindre) la demande accrue de cette boisson tant appréciée.

 

Quelle est la signification de son invention ?

 

Au début, la machine d’angelo moriondo ne s’appelait pas encore machine à espresso, mais uniquement une machine à café, selon l’intitulé de son brevet. C’est seulement en 1906 que le nom espresso a été attribué. Le mot italien espresso est sans aucun doute un dérivé du verbe : esprimere qui signifie « extraire par pression ». Ce mot espresso évoque alors la technique d’obtention du café qui est l’utilisation de la pression. Cette pression va propulser de l’eau puis de la vapeur suffisante pour extraire le goût du café de sa mouture. C’est une technique mécanisée consistant à faire du café avec une meilleure saveur et dans un lapse de temps plus rapide que d’habitude.

En italien, « expresso » signifie littéralement « express ». C’est une des caractéristiques fondamentales de l’espresso qui par définition est un café préparé en moins de deux minutes, avec un aspect lisse et crémeux sur la surface, grâce à la technique de percolation sous haute pression. En outre, le célèbre historien Jonathan Morris qui dit que : « l’espresso n’est pas un type de café, ce n’est nullement une forme de boisson, mais l’aboutissement d’un processus de préparation particulier ». La machine inventée par Angelo Moriondo est donc une machine à espresso, mais ce terme n’est adopté que plus tard après l’avoir brevetée. En effet, le fonctionnement de son œuvre d’art répond à tous les procédés de confection de l’espresso.  L’invention d’Angelo Moriondo signifie tout simplement que désormais, dans les temps du 19ᵉ siècle, grâce à la toute nouvelle création de préparation mécanisée du café, il est plus facile et plus rapide pour les amateurs de cette boisson d’en obtenir une tasse bien savoureuse et prête à être consommée et qu’il n’y a plus besoin de se fatiguer à attendre dans une queue accablante. Son invention sert également de prototype de base pour toutes les autres inventions de perfectionnement ultérieures.

 

Qu’est-il arrivé à Angelo Moriondo ?

 

Angelo Moriondo n’a pas voulu faire une production à grande échelle de son invention parce qu’il voulait en garder l’exclusivité pour son hôtel et son restaurant. Bien qu’il n’ait ni apposé aucune marque ou plaque signalétique sur une quelconque machine ni laissé de photo réelle de sa machine à café, les inventeurs qui venaient après lui, se sont inspirés des schémas techniques qui ont pu être récupérés dans ses brevets. Angelo Moriondo est décédé le 31 mai 1914 à Marentino à l’âge de 62 ans. Par le fait qu’il n’a pas commercialisé sa machine, on avait tendance à l’oublier. Puis les autres inventeurs tels que Luizi Bezzerra et Desidero Pavoni ont pris la relève en ce qui concerne l’amélioration de la machine à café. Malgré tout ça, tout a été prouvé grâce à ses brevets qu’Angelo Moriondo reste dans l’histoire l’unique pionnier de la machine à café. Les machines à espresso à portion individuelle d’aujourd’hui ne sont autres que des dérivés de l’invention initiale d’Angelo Moriondo.

 

L’hommage de Google à Angelo Moriondo avec un doodle

 

Google utilise les doodles pour célébrer des évènements ou des personnages marqués dans l’histoire. Le doodle n’est autre qu’une manière différente de présenter le logo de Google aux internautes. Le géant des moteurs de recherche fait appel à cet effet à des ingénieurs et des techniciens pour la création d’images et de courtes animations, actuellement appelées Gif. Le 6 juin 2022, correspondant au jour de la naissance d’Angelo Moriondo, Google a dédié ce jour pour rendre hommage au célèbre inventeur de la machine à espresso. Ainsi, Olivia When a créé un doodle spécial à cette occasion. C’est donc pour la commémoration du 171ᵉ anniversaire d’Angelo Moriondo. Le doodle consistait en une carricature animée du schéma de fonctionnement de la machine à café, le tout dessiné et peint avec du café.

Ce jour-là, ce doodle spécial s’intitulait : « Il y a 171 ans, naissait Angelo Moriondo ». Toute personne arrivant sur la page d’accueil de Google prenait tout de suite connaissance de l’existence d’Angelo Moriondo, même ceux qui n’ont jamais entendu parler de son nom. Et ainsi, la renommée du père de la machine à café continue d’être inculquée dans l’esprit des générations qui succèdent.

Partager cette publication:

Sommaire

Plus de messages