Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Utiliser des patchs anti onde pour smartphone au quotidien pour une protection optimale

anti onde smartphone

De nos jours, les appareils électriques font partie intégrante du quotidien. En tête de liste, nous retrouvons les téléphones portables. Toujours à proximité, le téléphone mobile est, pourtant, source d’onde électromagnétique pouvant avoir des effets sanitaires désastreux. Malgré cela, il n’est pas question de bannir les cellulaires. Pour nous protéger des ondes électromagnétiques et des radiations de nos smartphones, les marques ont créé des patchs anti onde efficaces.

 

Les impacts du champ électromagnétique sur la santé

Les ondes électromagnétiques sont les ondes émises par les appareils électriques qui nous entourent. Ces émissions électromagnétiques proviennent du four à micro-ondes, de l’induction, du box internet ou des ondes wifi, les émetteurs et antenne-relais. Le téléphone portable GSM, 3G et 4G fait également partie de la liste.

Ses ondes créent des champs électromagnétiques, dont les champs magnétiques et champs électriques. Les ondes basses fréquences sont moins nocives. Tandis qu’en haute-fréquence, elles peuvent être dangereuses. L’exposition à ces rayonnements électromagnétiques induit des conséquences néfastes, d’abord sur les enfants et le développement de leurs cerveaux. Elle augmente aussi les risques de développer des tumeurs.

Par ailleurs, le rayonnement peut causer des maux de tête, des crises d’épilepsie et de l’insomnie. Les études épidémiologiques ont constaté l’apparition de différentes formes de cancers chez les personnes en cas d’hypersensibilité. Le danger est élevé, lorsque les rayonnements et les niveaux d’exposition sont trop importants.

 

Patch anti onde smartphone, ce qu’il faut savoir

Le choix du patch anti onde smartphone s’avère intelligent, car sa protection contre les ondes est fiable. Avant de l’utiliser, il faut comprendre son fonctionnement, ses avantages et son domaine d’application.

 

Le fonctionnement du patch anti onde smartphone

Un anti onde smartphone est un dispositif de précaution qui capte les ondes pour diminuer la propagation des ondes nocives. Il réduit le DAS ou Débit d’Absorption Spécifique. Il s’agit de l’indice du taux maximal d’exposition à l’onde électromagnétique. Le DAS désigne la quantité d’onde électrique maximale que votre corps absorbe lors de l’utilisation des téléphones sans-fil ou filaire.

Pour chaque modèle de téléphone mobile, le niveau d’émission d’onde est différent. Par conséquent, la technologie du capteur des champs magnétiques dans le patch s’adapte en fonction des sources électromagnétiques.

Pourquoi l’utiliser ?

Utiliser un patch garantit la réduction des risques d’exposition aux radiofréquences ionisants et des ondes néfastes et cancérogènes. Le patch Faz up, par exemple, protège efficacement en cas d’hypersensibilité électromagnétique. Il est très fin et discret. Son principe de précaution annule les effets des ondes électromagnétiques émises et diminue le danger causé par le rayonnement électromagnétique. Le patch Faz up est compatible avec plusieurs marques, telles que :

  • iPhone : iPhone 3 à iPhone 13 Pro Max
  • BlackBerry : Curve, Bold, Classic, …
  • Huawei : P7 à P40, Honor, …
  • Samsung Galaxy : A3 à A71, J1 à J7, S2 à S21, …

 

Son domaine d’application

Cette protection contre les ondes des antennes relais est uniquement possible si le patch est utilisé de la bonne manière. Son rôle est d’absorber les ondes de la téléphonie mobile et de capter les pollutions électromagnétiques. Néanmoins, il faut savoir quand et comment l’utiliser.

L’efficacité des patchs anti ondes dépend de son mode d’utilisation. Pour qu’ils puissent capter le champ magnétique et le champ électrique des émetteurs, il faut bien les positionner. Le patch est un autocollant, il se colle au dos des téléphones mobiles afin de réduire le rayonnement magnétique du smartphone.

En basse fréquence, le patch n’est pas nécessaire. Toutefois, avec une utilisation extrême du téléphone, la quantité des radiofréquences augmente. Ainsi, les effets biologiques de cette pollution électromagnétique deviennent dangereux. Les ondes magnétiques pour téléphoner sont aux environs de 2 000 MHz. Ce sont des hyperfréquences. C’est là que le patch est utile. Il les filtre pour ne pas arriver aux doses limites d’exposition.

Partager cette publication:

Sommaire

Plus de messages